ART – REPÉRAGE, ANCRAGE, MAILLAGE – DIGNITÉ HUMAINE & RÉSILIENCE


Notre méthode :

L’association s’appuie sur quatre principes : la simplicité dans la co-construction des actions, l’ancrage dans un territoire, l’amitié dans la coopération, la pérennisation du lien.

En développant le «faire ensemble» dans la confiance, la bienveillance et la joie, la méthode cherche à susciter chez chacun·es des participant·es aux ateliers, l’envie de tisser des liens avec ses pair·es et son environnement tout en prenant conscience de l’importance de son histoire et de ce qui fait son identité.

En groupe :

Les ateliers visent à mettre l’enfant et le jeune au centre de sa rencontre avec la pratique artistique.

En diversifiant les domaines (Cinéma, poésie, musique, clown, arts plastiques, danse… ) et les rencontres, l’association favorise la constitution d’un imaginaire collectif, entre un groupe d’élèves, un·e enseignant·e, et des intervenant·es culturel·les.

Dans chaque groupe d’âge, l’idée est de travailler en permettant à l’élève d’exprimer ses talents tout en apaisant ses conflits face à la difficulté d’apprendre, ou son stress face au besoin de donner du sens à ses apprentissages.

L’objectif est de provoquer l’envie d’acquérir de la connaissance et de faire évoluer son sens critique, par tous les moyens possibles qu’envisage l’approche sensible et culturelle.

Une place prépondérante est donnée à la parole et à l’expression de soi.

 


Ces ateliers ont fait l’objet d’observations universitaires autour de la place des émotions à l’école. La recherche-action d’Emmanuelle Courtin de 2011 à 2014 pour un DHEPS  (Diplôme de Hautes Études de Pratiques Sociales. Université de Strasbourg-Sciences de l’Éducation – 2015) a validé le mode opératoire.

Notre façon de soutenir l’élève dans la suite de son parcours ;

Le lien entre l’élève et l’association s’active sur plusieurs années. L’accompagnement volontaire se base sur un lien de confiance, né des interactions culturelles régulières, entre l’adulte et le jeune.

Ces moments partagés répondent à un besoin d’échange avec l’adulte-ressource sur des problématiques scolaires (recherches de stages, mise en perspective des apprentissages, approfondissement des acquis etc.), revue des cours et échanges réciproques sur des préoccupations plus personnelles et existentielles.

Les rencontres s’organisent lors des visites dans l’établissement ou dans d’autres lieux où se croisent culture et éducation (médiathèques, musées, jardins publics etc.).

ALEF Productions met son réseau de professionnel·les au service de l’orientation de l’élève. La structure accueille depuis quelques années des stagiaires de 3ème du collège Toulouse Lautrec.

 

La finalité : accompagner l‘envie d’apprendre,  dans les classes et hors les murs…